Conspiration policière contre Femen

Après trois semaines de répression violente contre les militantes des Femen en Ukraine, ce 27 août la police a perquisitionné le local des Femen à Kiev sous prétexte de rechercher des armes et des bombes.

8 years ago

Perquisition de la police au local de Femen à Kiev pour y rechercher des armes, sur la base d'une « dénonciation anonyme ».

La police « trouve » un pistolet, une grenade et des portraits de Poutine et du Patriarch Kirill marqués d'une cible sur la tête.

 

Rencontre entre Annie Le Brun et les deux co-fondatrices de Femen, Sasha Shevchenko et Oksana Chatchko à leur arrivée à Paris après leur exil d'Ukraine. Après trois semaines d'intense répression en Ukraine, la police a perquisitionné leur local et prétend y avoir trouvé des armes à feu. Les deux bras d'Oksana sont dans le plâtre après avoir avoir été brisés par des membres du SBU, services secrets ukrainiens.

Paris · 2013