Joseph Paris

Heptaméron

À l'invitation de Benjamin Lazar, je fabrique et projette des images pour son spectacle Heptaméron, récits de la chambre obscure.
À découvrir du 1er au 23 février 2019 au Théâtre des Bouffes du Nord.

 

 

Après Traviata / Vous méritez un avenir meilleur, Benjamin Lazar revient au Théâtre des Bouffes du Nord pour une nouvelle création aux frontières du théâtre et de la musique. Il s'inspire ici d'un chef-d'œuvre de la Renaissance, L'Heptaméron, laissé inachevé en sa septième journée par Marguerite de Navarre, sœur de François Premier et grande femme de lettres. Confiné par des pluies diluviennes, un groupe d'hommes et de femmes décide de se raconter chaque jour des histoires d'amour, terrifiantes ou émouvantes, mais toutes véritables. Dans cette adaptation contemporaine, faite en complicité avec le chef Geoffroy Jourdain, les récits anciens s'enchevêtrent aux récits actuels, tissant des ponts inattendus entre les êtres, les langues, les pays et les siècles. L’invitation au voyage s’accomplit dans une temporalité mouvante, au son de ces poèmes chantés que sont les madrigaux baroques de Claudio Monteverdi, Luca Marenzio, Benedetto Pallavicino, Carlo Gesualdo, Michelangelo Rossi et Biagio Marini, qui révèlent toute leur force théâtrale. Les huit chanteurs des Cris de Paris et les quatre comédiens du Théâtre de l'Incrédule se font peintres, usant de toutes les nuances de la voix parlée et de la voix chantée, pour faire plonger les spectateurs dans la chambre obscure et profonde de leur imagination.

 

D’après L’Heptaméron de Marguerite de Navarre

Et d’après les œuvres Claudio Monteverdi, Luca Marenzio, Benedetto Pallavicino, Carlo Gesualdo, Michelangelo Rossi et Biagio Marini

 

Mise en scène Benjamin Lazar

Direction musicale Geoffroy Jourdain

 

Avec · Fanny Blondeau, Geoffrey Carey, Malo de La Tullaye
et avec Les Cris de Paris : Virgile Ancely, Anne-Lou Bissières, Stéphen Collardelle, Marie Picaut, William Shelton, Luanda Siqueira, Michiko Takahashi et Ryan Veillet

 

Scénographie Adeline Caron

Costumes Adeline Caron et Julia Brochier

Lumières Maël Iger

Maquillages et coiffures Mathilde Benmoussa

Images Joseph Paris

Assistant mise en scène et dramaturge Tristan Rothhut

 

 

 

 

February 01, 2019 | 20:30

Théâtre des Bouffes du Nord | Paris

··· Plus d'infos


2019

Produit par Maison de la Culture d’Amiens", Compagnie Le Théâtre de l’Incrédule", Les Cris de Paris
En coproduction avec Théâtre de Liège | MC2 : Grenoble | le Trident – Scène nationale de Cherbourg | Théâtre de Caen | Opéra de Reims |

Soutenu par : La Villette | Spedidam |

Musique originale : Claudio Monteverdi, Luca Marenzio, Benedetto Pallavicino, Carlo Gesualdo, Michelangelo Rossi et Biagio Marini |

C’est blanc comme une page sur laquelle écrire et un grand rideau derrière la scène devient l’espace de projections troubles et troublantes.

L’ensemble est extrêmement suggestif, la multitude des émois et des images jaillissantes résulte d’une alchimie brillante au centre de la chambre obscure.

Des images d’ouragan, de destruction violente, quasiment de fin du monde, sont projetées en fond de scène. À la fois illustrations du propos central, l’Heptaméron, écrit par Marguerite de Navarre (1492-1549), est aussi incursions dans un présent voire un futur inquiétants, où les dérèglements de la nature enfoncent leurs racines dans les folies humaines qui polluent, accélèrent la montée des océans, la fonte vertigineuse des glaciers, sans émotion à la hauteur de l’enjeu vital.

les tableaux infusés que déplient sommairement la parole des acteurs et les projections nébuleuses de Joseph Paris s’offrent alors comme de lointaines Mélancolies